Mettre en place une piscine dans son jardin

Pour en profiter au printemps et en été, avez-vous pensé à faire installer une piscine dans votre jardin ?

Votre choix du modèle dépendra de la somme des travaux à entreprendre, de votre budget et de l’accord de la mairie. Car avant de plonger de bonheur dans une eau chaude et limpide, vous devrez respecter quelques étapes. Le moindre dérangement sera avec une piscine hors-sol, selon trois possibilités :

  • en kit, structure rigide en panneaux à assembler, une installation dite “définitive” ;
  • gonflable ou autoportante, à poser à même le sol ;
  • tubulaire structure acier, qui pourra être aussi déplacée, le cas échéant.

Prévoir la mise en place d’une piscine

La piscine semi-enterrée ne nécessite pas non plus de démarches administratives. Parfait pour les terrains en pente, ce modèle se pose après des travaux de terrassement et le coulage d’une dalle béton. Mais vous pourriez bien être tenté par la construction d’une piscine. Les bassins de baignade se présentent sous divers matériaux comme le béton, la coque polyester, le bois, l’acrylique, l’acier, etc. s’il est enterré, de moins de 10 m² et non couvert, vous serez dispensé de démarches.

Apprécier les avantages d’une piscine privée

Pour un bassin sur mesure et plus vaste, vous devrez déposer une demande de travaux à la mairie. Les travaux ne pourront débuter qu’une fois l’accord de la mairie reçu. Disposer d’une piscine chez soi, permet d’en profiter un maximum. En rentrant du travail, tout juste la voiture garée, à vous les plongeons revivifiants.

Votre enfant organise son anniversaire avec des camarades, jouer dans l’eau sera une occupation saine et canalisera les énergies débordantes. En famille, ce seront des moments de bonheur, l’occasion de familiariser les plus petits avec l’élément eau, ou de leur apprendre à nager.