Traiter sa piscine au sel ou au chlore

Vous êtes sur le point d’acquérir une piscine et vous voulez faire les meilleurs choix pour cette dernière ?

Le traitement de l’eau de piscine fait partie des points les plus importants à réfléchir car c’est de lui que dépend la qualité de l’eau dans laquelle vous vous baignerez vous et vos proches. Lorsque l’on manque d’expérience, il est parfois difficile de connaître les différences entre sel et chlore mais ces connaissances, loin d’être complexes, sont finalement faciles à assimiler. Afin de vous aider, nous vous proposons un petit guide qui devrait vous permettre d’y voir plus clair et d’éviter les produits chimiques pour votre piscine.

Tout savoir sur la piscine au chlore

Vous le savez certainement, le chlore est plus fréquemment utilisé lorsque l’on parle de traitement pour piscine. Très simple, ce traitement consiste tout simplement à déposer un galet, des granules ou un liquide dans le système de filtration. Très efficace, ce produit permet d’éradiquer facilement les algues et les bactéries pour une eau saine et limpide. On l’apprécie également pour son côté économique ce qui lui confère un excellent rapport qualité/prix. Le revers de la médaille ? Son odeur, bien entendu ! Tenace, elle imprègne tout. Le chlore peut également être irritant pour la peau, les yeux, les muqueuses et bien entendu, pour les voies respiratoires.

Faire le point sur la piscine au sel

Moins répandue, la piscine au sel a de multiples avantages. Bien différent du sel de l’eau de mer, le sel de piscine est écologique et doux pour la peau. Beaucoup moins irritant, il est également sans odeur, ce qui le rend plus agréable, notamment lorsque l’on possède une piscine couverte. Le bémol ? Ce traitement est plus onéreux. En effet, le traitement au sel se fait par électrolyse, par réaction électrochimique et il est nécessaire d’investir dans un électrolyseur au préalable. Cette facilité d’entretien va de pair avec une gestion du PH cependant bien plus délicate que dans le cas du chlore. Il sera alors nécessaire de le surveiller et le rectifier avec d’autant plus d’attention et de précision.
Pour en savoir plus :